DeutschEnglish

Personal Assistant

Une prestation de FOCAL pour soutenir de jeunes réalisateur·trice·s suisses de fiction à se former auprès de cinéastes étranger·ère·s.

Lorsqu'un·e jeune réalisateur·trice termine son premier court-métrage important, il·elle envisage souvent de faire un stage en réalisation sur un long-métrage. Il·elle souhaite se familiariser avec les rouages de la production professionnelle d'un film de fiction. S'approchant d'une production ou d'un·e réalisateur·trice, on lui proposera probablement de travailler comme stagiaire réalisation ou troisième assistant·e-réalisateur·trice.

C'est précisément dans cette position qu'il·elle va faire une expérience qui n'a aucune chance de combler ses aspirations. Car dans la réalité, il·elle va dépendre du premier ou du·de la second assistant·e-réalisateur·trice, et pas du tout du·de la réalisateur·trice. Il·elle sera plus proche des figurants que du travail effectif de cinéaste.

Cette expérience lui sera sans doute profitable et parfois passionnante, selon la complexité des scènes et des personnalités qui y travaillent, mais elle a peu de chances de le faire vraiment progresser dans sa compréhension du métier qu'il·elle s'est choisi: réalisateur·trice de films de fiction.

Il existe en revanche une position dans laquelle un·e jeune réalisateur·trice peut suivre l'intégralité du processus artistique du réalisateur·trice, observer l'ensemble des enjeux, y participer activement: celle de son assistant·e personnel·le.

L'assistant·e personnel·le est une position inexistante dans la production suisse et qui se justifie seulement à partir d'un budget d'une certaine envergure (dès 3 millions d'euros).

Comme son titre l'indique, l'assistant·e personnel·le dépend directement du·de la réalisateur·trice. Son cahier des charges peut varier considérablement en fonction de la personne et de son projet. Ainsi:

  • il·elle accompagnera le·la réalisateur·trice tout au long de la préparation, du tournage et parfois de la post-production — et ainsi aura une vue d'ensemble du projet
  • il·elle fonctionnera comme son·sa secrétaire, gérant sa correspondance et son agenda, parfois aussi comme son·sa chauffeur·se — et ainsi aura accès à tous les détails
  • il·elle assistera à toutes les réunions de préparation avec les autres chef·fe·s de département où se discutent la plupart des options artistiques — et ainsi verra comment une vision s'élabore en groupe
  • il·elle sera présent au casting, aux repérages et essais techniques — et ainsi verra le film prendre forme sous ses yeux
  • il·elle sera en étroit contact avec le·la premier·ère assistant·e-réalisateur·trice et la direction de production, parfois même avec le·la producteur·trice du film — et ainsi vivra de l'intérieur les contraintes inhérentes au processus

Cette description non-exhaustive de ce qu'un·e assistant·e personnel·le peut être amené·e à faire sur un film d'une certaine ampleur montre que cette position est celle qui devrait permettre à un·e jeune réalisateur·trice qui entend comprendre comment travaille un·e réalisateur·trice de fiction. C'est la seule qui lui garantisse d'être au cœur de la tourmente de tout film et d'en tirer un enseignement profitable à sa propre carrière.

Avec le système de bourse Personal Assistant, FOCAL se propose de soutenir des jeunes réalisateur·trice·s suisses de fiction à décrocher un poste d'assistant·e personnel·le auprès d'un·e réalisateur·trice étranger en attribuant 1 bourse annuelle de 8'000 euros.
La Bourse est versée en 2 tranches: 80% au début du stage et 20% à la remise du rapport de stage.

Les précédents bénéficiaires de la bourse Personal Assistant sont:

En 2010, Gilles Monnat, diplômé de l'ECAL, pour travailler sur le film français de Delphine Gleize La permission de minuit, avec Vincent Lindon et Emmanuelle Devos. Découvrez son rapport (PDF) écrit comme un scénario!

En 2011, Ivana Lalovic, diplômée de la ZDHK, pour travailler sur le film suédois A Pigeon Sat on a Branch Reflecting on Existence de Roy Andersson. Découvrez son rapport (PDF, en anglais).

En 2012, Anouk Dominguez Degen, diplômée de la HEAD, pour travailler sur le film brésilien depois da chuva de Claudio Marques & Marilia Hughes. Découvrez son rapport (PDF).

En 2013, Boris Kish pour travailler sur le film belge through love de Harry Cleven. Découvrez son rapport (PDF) — celui-ci ne couvre que la pré-préproduction du film, le projet ayant été abandonné par la suite.

En 2014, Camille Morend pour travailler sur le film chilien una mujer fantastica de Sébastiàn Lelio. Découvrez son rapport (PDF).

En 2015, Adrien Kuenzy pour travailler sur le film français madame hyde de Serge Bozon, avec Isabelle Huppert, Romain Duris et José Garcia. Découvrez son rapport (PDF).

En 2016, Mauro Mueller pour travailler sur le film américain KODACHROME de Mark Raso avec Ed Harris. Découvrez son rapport (PDF) sur le tournage à Toronto.


Modalités d'obtention d'une Bourse Personal Assistant de FOCAL

  1. Le·la candidat·e doit être suisse ou domicilié·e en Suisse
  2. Il·elle doit avoir réalisé un court-métrage de fiction dans des conditions professionnelles, produit de manière indépendante ou dans une école de cinéma (joindre DVD)
  3. Il est attendu d'un·e candidat·e qu'il·elle approche directement un·e réalisateur·trice ou une production afin de se proposer comme assistant·e personnel·le pour une période minimale de 4 mois
  4. En principe, le·la réalisateur·trice et la production doivent être étrangers. Les coproductions minoritaires suisses avec réalisateur·trice étranger·ère sont acceptées
  5. Le·la réalisateur·trice pour lequel·laquelle le·la candidat·e va travailler doit avoir réalisé un film de fiction au moins
  6. Le film sur lequel il·elle est engagé·é doit être destiné au cinéma
  7. Le dépôt du dossier est effectué par le·la candidat·e
  8. Le dossier de candidature doit contenir:
    • un synopsis du film
    • les dates et étapes de la production du film que le·la candidat·e suivra en tant qu'assistant·e personnel·le (au minimum 4 mois)
    • un cahier de charges d'assistant·te personnel·le
    • une lettre de motivation du·de la candidat·e
    • un CV du·de la candidat·e
    • une déclaration écrite du·de la réalisateur·trice qui valide la position d'assistant·e personnel·le
    • une filmographie ou CV du·de la réalisateur·trice
    • une déclaration écrite de la production qui s'engage à intégrer le·la candidat·e dans l'équipe du film en qualité d'assistant·e personnel·le du·de la réalisateur·trice s'il·si elle obtient une Bourse de FOCAL. Cette déclaration doit expliquer comment le·la candidat·e et la production entendent utiliser le montant de la Bourse (salaire et frais) et si la production y ajoute une contribution propre. La production doit également couvrir l'assurance responsabilité civile du·de la candidat·e dans le cadre de sa présence sur le film
    • une filmographie de la production
    • un DVD du ou des films du·de la candidat·e
  9. FOCAL se réserve la possibilité de s'assurer auprès de la production que le déroulement du stage du·de la lauréat·e se passe dans les termes qui ont été convenus et décrits dans le dossier de candidature.
  10. Au terme de son engagement, le·la lauréat·e devra livrer un rapport complet sur son activité en tant qu'assistant·e personnel·le.

La limite de dépôt des dossiers est fixée au 1er décembre 2017 (date d'entrée à FOCAL).

Les candidatures (3 exemplaires) sont à adresser à: FOCAL, Av. de la Rasude 2, CH-1006 Lausanne

Pour toute question relative à cette bourse, écrivez à info@focal.ch

Personal Assistant

FOCAL
Av. de la Rasude 2
CH – 1006 Lausanne
Tél. +41 21 312 68 17
info@focal.ch
www.focal.ch

  ^haut de la page^
facebook logo © FOCAL. Tous droits réservés. | À propos de FOCAL | Contact